Groupe Vétérinaire de Brocéliande

Filière porcine

Le Groupe Vétérinaire de Brocéliande vous propose aux éleveurs de porcs :

  • La réalisation du suivi sanitaire et technique de leurs élevages
  •  La mise en place et le suivi des obligations réglementaires en termes de prescriptions de médicaments hors examen clinique
  • Des réunions d’informations sur les évolutions techniques et sanitaires de la filière porc
  • Le contrôle de gestation (échographies)
  • Une gamme de produits d’hygiène (désinfectants de l’eau et des bâtiments)
  • Une gamme de produits diététiques et de compléments nutritionnels adaptés aux besoins de leurs animaux
  • Un dépôt de semences porcines sur le site de St Méen le Grand, en partenariat avec Gènes Diffusion

Suivi sanitaire

Le suivi sanitaire et technique d’un élevage de porcs consiste à conseiller l’éleveur tout au long de l’année pour qu’il puisse maintenir son troupeau en pleine santé et ainsi avoir des performances économiques durables.

Ce suivi se différencie de la médecine individuelle, pratiquée pour les animaux de compagnie ou encore les bovins car il consiste plus en un examen des animaux dans leur ensemble, ainsi que des données techniques de l’élevage (taux d’avortements, taux de fertilité, nombre de porcelets sevrés par truie, mortalité de porcelets, indice de consommation,…) afin d’orienter l’éleveur sur les modifications à apporter :

  • à son programme alimentaire
  • à la qualité de l’eau de boisson
  • à la façon de conduire les animaux dans l’élevage
  • à la façon de pratiquer des soins sur les animaux
  • à son programme de vaccination
  • au choix d’un antibiotique lors de maladies le nécessitant
  • au choix de solutions alternatives aux antibiotiques autant que possible (acidifiants de l’eau, plantes, huiles essentielles, argiles…)

Obligations réglementaires

La réglementation concernant la possibilité de se faire prescrire des médicaments vétérinaires sans que le vétérinaire ait vu les animaux le jour même est stricte.

En France, elle est encadrée par un décret depuis 2007 qui permet à l’éleveur d’avoir une pharmacie d’élevage, qui lui servira à traiter les animaux dans les meilleurs délais sans forcément faire appel à chaque fois à son vétérinaire.

Le principe est assez simple. A la suite d’un bilan sanitaire, le vétérinaire réalise un protocole de soins qui sera valable 1 an. Ce protocole de soins recense les maladies présentes dans l’élevage et celles pour lesquelles l’éleveur peut prendre la décision de traiter l’animal en se servant d’un médicament qu’il a dans sa pharmacie d’élevage. Pour avoir des médicaments dans sa pharmacie d’élevage, tout éleveur doit en faire la demande chez son vétérinaire traitant. Celui-ci, prescrit les médicaments nécessaires, en général pour une période maximale de 1 mois, en conformité avec le protocole de soins qu’il a réalisé pour l’année en cours.

La réglementation impose une visite de contrôle du protocole de soins dans l’année mais en général il y en a plusieurs, surtout si l’éleveur est confronté à des problèmes sanitaires.

 

Contrôle de gestation

Le contrôle de gestation chez la truie est assez fugace. Il consiste à signaler si la truie est gestante ou non. Il se pratique 21 ou 28 jours après l’insémination artificielle. Nous ne faisons pas de sexage. Les truies déclarées non gestantes seront soit remises à l’insémination au prochain dépistage des chaleurs, soit réformées (envoyées à l’abattoir) si elles sont déclarées infertiles.

 

Hygiène

Les produits d’hygiène sont importants en élevage de porcs. Ils sont nécessaires au maintien d’un bon statut sanitaire et participent à la bonne santé du troupeau.

Ce sont : 

  •  des désinfectants des bâtiments, utilisés entre 2 lots d’animaux avant le vide sanitaire
  • des désinfectants de l’eau de boisson des animaux (chlore,…)
  • des nettoyants de canalisations ou de circuits d’alimentation (soupe)
  •  des shampoings
 

La diététique

Les produits diététiques apportent des éléments nutritionnels essentiels à certaines étapes clés de l’élevage de porcs. Ils sont souvent utiles pour améliorer la santé des animaux et sont souvent utilisés comme alternative aux traitements médicamenteux.

Nous trouvons dans cette gamme :

  • Les vitamines et oligo-éléments, utiles pour améliorer la fertilité des truies ou la vigueur des porcelets à la naissance
  • Les acides organiques (les mêmes que l’on peut trouver dans le vinaigre, les sodas au cola,…) qui améliorent la digestion des porcelets
  • Les argiles qui limitent le risque de diarrhées
  • Les huiles essentielles (Eucalyptus par exemple pour les voies respiratoires)
  • Les probiotiques (et oui les cochons aussi ont leur Bifidus)

Clinique de Montauban de Bretagne

9 rue de Grosset
35360 Montauban de Bretagne

02 99 61 12 12

gvbmontauban@yahoo.fr

Clinique de Saint Méen Le Grand

Rue Pasteur - ZA du Maupas
35290 Saint Méen le Grand

02 99 09 60 44

gvbsaintmeen@yahoo.fr

 

Clinique de Mauron

Parc d'activités de Brocéliande
56430 Mauron

02 97 22 63 24

veto.mauron@gmail.com